les féeries nocturnes
> les nocturnes des Féeries Numériques
 
suivez-nous sur notre page facebook
   

 



> Parcours nocturne artistique et poétique
en vallée de Crévoux - Edition 2016
Ce festival permet à des artistes de présenter une œuvre en avant-première devant un public. Fées d'hiver organise des résidences tout le mois de juin afin de permettre à des artistes d'engager une création. Etape de travail, œuvre aboutie, ici tout se croise dans un parcours nocturne où les surprises surgissent au gré de votre déambulation dans le hameau de Champ Rond où les Fées ont élu leur Centre de Création d'Arts numériques.

ARCHIVES : Les Féeries Nocturnes 2015

> APPEL A PARTICIPATION EDITION 2016



 

 

 

 

 

Comment s'y rendre ? cliquez ici

20h30 // Pique-nique tiré du sac
En attendant la nuit, apportez votre pique-nique.
RDV au Hameau de Champ Rond // Route de Crévoux

22h00 // Déambulation nocturne
Ce sont 12 installations lumineuses, sonores ou visuelles qui vous accueilleront lors de ces étonnantes balades nocturnes. Guidés par les sons ou par d'étranges lueurs, vous partirez à la rencontre d'un univers magique pour une aventure unique, passionnément interactive à la découverte du hameau des Fées.

Buvette
Vous pourrez partager vos émotions avec les artistes autour d'un verre au petit Bar Numérique.

 

   
       
   

Sculpture vidéo-mappée
Diva Mapping
> Thomas Voillaume
> Jérémy Oury

DIVA était sur le Parcours des Fées en 2015. Elle re- vient ici parée de couleurs comme pour se faire belle pour une nuit festive. Contemplative, la narration vidéo semble lui donner vie et accentue sa présence imposante.

installation humide
image latente
> Urbrain

Des écrans d'eau, des motifs qui s'animent comme des hologrammes en perpétuel mouvement, fragiles sous les déplacements d'air, voici la version finale INDOOR d'une installation présentée en étape de travail aux Féeries 2015.
Une narration graphique se déroule sous nos yeux, nous hypnotise par sa fragilité et sa poésie, et nous fascine tant l'image holographique est le vieux fantasme des nouvelles technologies en devenir.

installation interactive
Babel V2
> IN-Dialog Collective

En se basant sur une analyse de données provenant des réseaux sociaux, nous avons extrait des contenus clés, que nous avons jugés comme ayant le plus grand impact sur leur réseau respectif. En faisant appel à nos instincts les plus primaires, nous proposons une nouvelle façon de vivre ces histoires d'une manière immersive.


installation comportementale
Human Likes
> Stéphane Bissières

Human Likes est une installation participative utilisant un dispositif de reconnaissance faciale pour rassembler de petits groupes éphémères d'individus en performances imprévues et auto-organisées. Cette installation interroge la vision par ordinateur et le trouble que peut induire une interface Homme / Machine à l'initiative de l'ordinateur. Il suffit de croiser le «regard caméra» pour entrer dans le réseau et être interconnecté en temps réel à d'autres observateurs. l'approche ludique de cette «vision par ordinateur» crée le lien entre des étrangers tout en jouant avec l'ambiguïté d'une société d'auto-surveillance. L'individu ne peut plus échapper à son statut de somme de données à exploiter.

installation immersive
[ECHO]
> iliaeb


En vivant, en expérimentant, nous évoluons sans cesse, nous changeons de point de vue sur nous même et sur la vie, notre vie. De la même manière, le spectateur doit se mouvoir, danser avec l'installation pour la voir évoluer, avancer, en comprendre le sens.
C'est un duo avec nous même, une quête à travers les différentes facettes de notre personnalité. Une re- cherche des multiples reflets intérieurs issus de notre vécu, de notre éducation ainsi que de notre culture, revenants sans cesse, dans notre vie présente, comme des échos de notre expérience. [EcHo] symbolise le cheminement intérieur à la recherche de la réponse à la question «qui suis-je ?» que chacun d'entre nous se pose de façon - ou non - consciente. [EcHo] nous invite à un voyage introspectif.
> placez-vous devant les miroirs, bougez, dansez, et observez ce que le dispositif vous délivre.

Installation collaborative
Video-mix
> Erik Lorré


Si les D-Jays mixent le son, depuis une décennie des artistes vidéos mixent les images vidéos et se sont baptisés V-Jays. Le V-Jing convoquent des technologies gourmandes en calcul avec des ordinateurs puissants pour gérer afficher, mixer des vidéos en temps réels. L'ordinateur devint le pupitre de ces shows visuels où les vidéos se superposent, se déforment suivant le rythme de la musique et l'inspiration du Vidéo-Jockey.
Nous proposons ici une version simple d'expérience V-Jing : munis de picos projecteurs comme des lampes de poche, engouffrez-vous à plusieurs dans le tunnel et mixez vos images avec d'autres pour créer des multitudes de petites histoires à partager ensemble.

 

 

instalation sonore, lumineuse et spatiale
La ligne latérale
> Corps électriques


Des impulsions sonores et lumineuses en mouvement définissent la géographie du lieu, ses limites et ses qualités. Au grès du mouvement et des vibrations se dessinent des espaces polymorphes et changeant. Ils acquièrent des quali- tés variables au travers de la gamme de sons et de lumières mises en œuvre.
Chaque son est un bruit électrique réel, sans amplification ni haut-parleur. Cliquetis, scintillements, bourdonnements, lueurs et éclats façonnent le climat et l'ambiance de l'expérience.

Installation interactive sonore et lumineuse
Je brûle, et elle s'inclina de quelques degrés
> Florent Colautti


Une flamme danse au moindre déplacement d'air et provoque des remous dans des colonnes d'eau. L'installation révèle, dans une scénographie rituelle, le fragile équilibre qui existe entre les différents écosystèmes qui cohabitent en symbiose sur notre planète. La chaleur douce d'une flamme interroge notre place responsable au milieu de ces environnements sensibles, dans un monde en perpétuel ébullition. L'installation porte un regard et un propos écologique sur la responsabilité de l'action humaine dans le réchauffement climatique et sur ses conséquences dramatiques sur l'environnement.

installation oculaire
Anima
> Elhem Younes

Anima est un projet d'installation interactive utilisant la technologie de captation des mouvements oculaires (Eye Tracking).
Sur une toile virtuelle, les interacteurs sont invités à créer une sorte de "dessins automatiques'' avec leur regard. Il leur serait impossible de dessiner des formes figuratives car la matière qu'ils contrôlent est dotée d'un mouvement autonome afin d'ouvrir un espace à la créativité inconsciente.
> placez vous sur le siège, réglez le à bonne hauteur, fixer l'écran aux endroits que vous désirez et appréciez le graphisme qui se révèle par le mouvement de vos yeux.


expérience solitaire
infinite Room
> Joan Giner

Une immersion dans un imaginaire concret qui se joue des frontières visuelles.
Une installation optique et auditive ou perspective et point de vue sont constamment bousculés.
Infinite Room nous plonge au coeur d'un voyage spatio-mécanique en trompe l'oeil, questionnant notre intériorité sur un ton familier, remettant en question notre capacité à s'adapter à l'environnement.

Video Mapping
Waves
> Joan Giner

La technique du vidéo mapping est en vogue sur les bâtiments pour les animer. Ici, Joan crée une sculpture en volume comme sortie d'un logiciel 3D. La création visuelle est ensuite projetée , mappée sur chaque facette pour un rendu hypnotique. Contemplative, cette sculpture semble onduler comme des vagues (waves) en surface et propose un tableau vivant incongru.

mobilier rural lumineux
Pappus lactés
> Alice et David Bertizzolo


Des lampadaires semblent installés au beau milieu d'une clairière. En approchant, des fleurs immenses se dessinent, formant un large parterre. Des mâts de bois en imitent la tige. 186 bouteilles de lait en plastique blanc forment une sphère dessinant le pappus ou les aigrettes d'un pissenlit. Ce sont ces petites graines blanches formant une boule duveteuse sur lesquelles nous soufflons avant de faire un vœu.
A la nuit tombée, ils s'éveillent à la présence des visiteurs nocturnes et adoptent un comportement semblant un début de dialogue. Par l'utilisation de mobilier urbain et par un détournement de l'objet usuel, un décalage poétique s'invite dans la nature.

 

   
   



   
       

 

   

 

Fées d'hiver - association loi 1901 - Champ Rond - 05 200 Crévoux - 04 92 43 63 69 - contact@feesdhiver.fr